Le renouvellement de la CMU-C automatique pour les bénéficiaires du RSA

Depuis le 1er avril 2019, les allocataires du RSA ayant des droits CMUC-C sont dispensés d’effectuer une nouvelle demande.
Pour en savoir plus, cliquez ici.

 

Demande de CMU-C via le compte ameli sur le web
Le service s’adresse à l’ensemble des assurés (les bénéficiaires du RSA et tous les autres). Il permet de télécharger les justificatifs demandés et donc d’éviter l’envoi postal.
Ce nouveau service ne remet pas en question la fonctionnalité "Faire une demande de CMU-C pour les bénéficiaires du RSA" présent dans l’application ameli pour smartphone et tablette. Les deux services cohabitent.
La demande de CMU-C / ACS en ligne se situe dans la rubrique "Mes démarches".
L’assuré doit être en possession d’un avis d’imposition ou de situation déclarative à l’impôt (ASDIR) pour être éligible à la demande en ligne.
Et selon les situations, d’autres pièces peuvent être demandées (avis de taxe foncière, de taxe d’habitation, etc.).
À noter que le bénéficiaire du RSA n’a aucun justificatif à fournir.

 

La CMU-C contributive arrive !
L'extension de la couverture maladie universelle complémentaire (CMU-C) aux bénéficiaires actuels de l'aide à la complémentaire santé (ACS) entrera en vigueur au 1er novembre 2019.
Cette fusion qui laisse place à la CMU-C contributive a pour objectif d'améliorer l'accès aux soins des populations en situation de précarité en leur garantissant d'avoir accès à un large panier de soins sans reste à charge à un niveau de cotisation limité.
Pour en savoir plus, cliquez ici.

 

Votre COMPTE AMELI évolue en 2019

Depuis le début de printemps, vous pouvez :
• consulter les délais de traitement de votre CPAM
• commander votre carte vitale sur smartphone et tablette
• faire une demande de CMUC
• changer vos coordonnées bancaires
• demander le changement de nom d’usage
• demander le double rattachement
• changer votre adresse postale plus simplement
• prendre rendez-vous pour un nouveau motif : « invalidité »
• créer votre Dossier Médical Partagé

 

Nos espaces d’accueil pour les assurés

Nos accueils sont organisés selon 3 espaces :
• Un accueil de 1er niveau sans rendez-vous pour toutes questions : changement de situation, première affiliation carte vitale, indemnités journalières, aides financières, etc.
• Un accueil direct pour les rendez-vous
• Un espace libre-service proposant :
o Des boîtes aux lettres
o Des écritoires pour compléter son dossier
o Des imprimantes et des copieurs disponibles en libre services, pour préparer son dossier CPAM
o Des Bornes Multi-Services (BMS) dans les accueils principaux (agences de Nantes – Beaulieu, Nantes –Bretagne et Saint-Nazaire) et certaines agences
o Une borne en façade extérieure sur Nantes – Beaulieu et Saint-Nazaire disponible 24h/24 et 7j/7 (avec code d’accès)
o Des ordinateurs libre-service dans les accueils principaux et le agences sans BMS (accès à ameli, Carsat, pôle Emploi, Impôt-gouv, infos-ACS, paiement des indus CPAM en ligne)

Les points d’accueil vont bientôt passer en mode « vacances scolaires » : ouverture le matin aux horaires habituels et uniquement sur rendez-vous l’après-midi.
Les agences de Nantes – Beaulieu, Nantes –Bretagne et Saint-Nazaire restent ouvertes du lundi au vendredi de 8h30 à 12h15 et de 13h30 à 17h00.

Pour retrouver la liste de nos points d’accueil et les services qu’ils proposent, cliquez ici.

 

LE CENTRE D’EXAMENS DE SANTE

Les sites de Nantes et Saint-Nazaire seront fermés du 22 juillet au 16 août 2019.

Des ateliers d'éducation thérapeutique pour prendre en charge sa santé
Deux programmes d'éducation thérapeutique sont proposés sur les sites de Nantes et de Saint-Nazaire, pour les personnes diabétiques de type 2
et pour prévenir les maladies cardiovasculaires. Il s’agit d’échanges collectifs pour mieux comprendre sa maladie et être plus à l’aise avec son traitement.
Des entretiens personnalisés et de suivi sont aussi proposés. Ces programmes sont pris en charge à 100% par l’Assurance Maladie.
Pour tout renseignement, contacter le Centre d’Examens de Santé.
Nantes : 02 51 88 88 3 Saint-Nazaire : 02 40 90 86 80

Des séances d'éducation en santé
L’objectif est de donner les moyens aux participants de renforcer leurs aptitudes à faire des choix favorables pour leur santé
dans les domaines de l’activité physique, de l’alimentation et de la santé bucco-dentaire. Séances organisées pour un groupe déjà constitué.

Pour tout renseignement, contacter Juliette Safatly 02 51 88 88 31

 

La MEDIATION
Vous avez déposé une réclamation qui n’aboutit pas auprès de votre caisse d'assurance maladie, vous pouvez ensuite saisir le médiateur de votre caisse primaire d'assurance maladie.
Après un examen attentif, si le dossier relève de sa compétence, le médiateur le prendra en charge jusqu'à sa résolution.
L'objectif est de faire émerger, dans le respect de la règle de droit, une solution acceptable par les deux parties, assortie de toutes les explications nécessaires à une bonne compréhension.
Si le dossier n'est pas de son ressort, le médiateur l'orientera vers le service compétent de votre caisse d'assurance maladie, vous en informera et veillera à ce qu'une réponse adaptée vous soit apportée.
Vous pouvez aussi saisir directement le médiateur de votre caisse primaire d'assurance maladie si vous estimez être victime d'un refus de soins ou si votre réclamation concerne vos relations avec un médecin lorsque, par exemple, vous ne parvenez pas à déclarer un médecin traitant ou en cas de difficultés pour obtenir un rendez-vous chez un médecin spécialiste dans des délais satisfaisants

Pour en savoir plus, cliquez ici.

 

Le site www.mesdroitssociaux.gouv.fr  s’enrichit
Le portail mesdroitssociaux.gouv.fr offre un aperçu des droits sociaux auxquels les assurés peuvent prétendre : couverture maladie, allocations familiales, prime d’activité, revenu de solidarité active, aide au logement, etc.
Le site évolue, il est maintenant possible :
• d'utiliser le simulateur multi-prestations sans saisir ses identifiants FranceConnect
• de visualiser ses droits à la prime d'activité pour les 12 derniers mois et de savoir s’il est possible de bénéficier de la bonification individuelle mise en place au 1er janvier 2019