Capture

Il était nécessaire de sécuriser les abords de l’école primaire Alexis Maneyrol. La Commune de Frossay a décidé d’entreprendre le réaménagement de la place du calvaire et de l’arrière de l’école publique.

En effet, dans l’objectif de mettre en place une sécurité optimum de tous les utilisateurs (véhicules, cars scolaires, cycles, piétons, …) de la voie publique autour de l’école publique, il était nécessaire de repenser cet espace. La réorganisation de la voie publique permettra notamment d’éviter les manœuvres dangereuses faites par les cars scolaires (marche arrière). Un diagnostic global sur le bourg de FROSSAY a été réalisé par le cabinet CERAMIDE en 2016 permettant d’identifier le besoin de requalification de la place du Calvaire devant l’école publique pour une mise en sécurité de ces abords tant pour les véhicules deux roues, les piétons que pour les automobilistes, ainsi que le secteur arrière de l’école visant à créer un pôle d’échange intermodal notamment pour les transports en commun.

 

Cet aménagement consiste en :

  • La suppression des marronniers existants motivée notamment par leur mauvais état phytosanitaire
  • La création d’une voie mixte à sens unique depuis l’impasse de la Vallée en raccordement sur la rue Alexis Maneyrol permettant d’accueillir les arrêts de cars scolaires
  • La matérialisation d’arrêts de car sécurisés sur la voie nouvelle à sens unique
  • La création d’une continuité piétonne et cycle sécurisée entre l’école et les cars scolaires 
  • Le réaménagement de la place du Calvaire en créant une voie verte afin de sécuriser les continuités piétonnes et cycles

 

Le coût estimatif des travaux d’aménagement des voies autour de l’école Alexis Maneyrol est de 620 000€ HT.

La Commune a travaillé le projet en collaboration avec le Département de Loire-Atlantique qui finance la partie concernant les liaisons douces à hauteur de 56 164€ et concernant la sécurité routière à hauteur de 10 628€.

L’Etat et La Région Pays de la Loire ont décidé pour leur part de financer le projet de mise en sécurité des voies publiques à hauteur respectivement de 87 500€ et de 50 000€.